Uncategorized

Biographie

Après des études littéraires en Hypokhâgne, Khâgne et une licence en Lettres Modernes à la Sorbonne, le baryton Yann Toussaint s’oriente vers la musique et étudie plus particulièrement le chant, entre autres au CNSM de Paris où il obtient son prix de chant, ainsi qu’au CNIPAL de Marseille.

Sa passion pour les textes et pour le théâtre l’oriente très naturellement vers l’art lyrique.

Lauréat du Concours du CFPL, il interprète le rôle d’Antonio (Il Viaggo a Reims) dans les Opéra de Reims, Avignon, Montpellier, Tours, Metz, Nancy, Nice, Saint-Etienne, Toulouse, Marseille et Bordeaux… Vont suivre le rôle du Conte (Il Nozze di Figaro), à l’Opéra d’Avignon et à l’Opéra de Massy, le rôle-titre de Don Giovanni (en version de concert, et également en masterclasse avec Ruggero Raimondi et Alain Duault, sur France 3), celui de Montano (Otello) à l’Opéra de Marseille et à l’Opéra de Massy, Schaunard (La Bohème) à l’Opéra d’Avignon et à l’Opéra de Reims, un Araldo (Otello) aux Chorégies d’Orange sous la direction de Myung-Whum Chung, le Directeur (Le dernier jour d’un Condamné) et Lord Cecil (Maria Stuarda) à l’Opéra d’Avignon, Yves (Madame Chrysanthème) à l’Opéra de Marseille.

Plus récemment, il reprend le rôle du Directeur (Le dernier jour d’un Condamné) à l’Opéra de Marseille aux cotés de Roberto Alagna.

Yann Toussaint chante également régulièrement en concert, Weihnachtsoratorium de Bach et la Messe en sol de Schubert à l’Opéra de Massy, le Requiem de Duruflé sous la direction de Jean Sourisse, le Requiem de Fauré avec l’Orchestre National de Lorraine à l’Arsenal de Metz, La 9ème Symphonie de Beethoven à Nagoya avec le Aichi Central Orchestra, Le Requiem de Campra, la Cantate « Ich habe genug » de Bach, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns avec l’Orchestre de Chambre d’Ile de France, la Messa di Gloria de Puccini à Marseille et à l’Opéra d’Avignon.

D’Isabelle Aboulker, Yann Toussaint enregistre l’oratorio L’Homme qui titubait dans la guerresous la direction de Jérôme Hilaire (Disques Triton), ainsi que L’Enorme Crocodile, et Un amour de Tortue, avec l’Orchestre de Chambre de Paris sous la direction de Pierre Dumoussaud (Gallimard Jeunesse Musique).